Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Sébastien David - Emilie Gral

[Questions au Prefet] Un ancien membre du GIA assigné à résidence à Saint-Affrique. Les inquiétudes de la population !

Rédigé par Sébastien David Publié dans #assigné à résidence, #prefet

[Questions au Prefet] Un ancien membre du GIA assigné à résidence à Saint-Affrique. Les inquiétudes de la population !

Lors de la présentation par le nouveau Préfet de l'Aveyron Louis Laugier du rapport d'activité des services de l'état, Sébastien David, Conseiller Départemental du Canton de Saint-Affrique a attiré l'attention du Prefet sur les inquiétudes de la population du sud-aveyron sur l'assignation à résidence de cet ancien membre du Groupement Islamiste Armé dans un hôtel du centre ville de Saint-Affrique.

Voici l'intervention publique en Assemblee Départementale :

"Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président du Conseil Départemental,
Mes chers collèg
ues,

Pour moi en tant qu'élu départemental de St Affrique depuis mars dernier, cette session en votre présence M. le Préfet, est une première et j'en apprécie la richesse et les nombreuses informations que vous nous avez données.

Etant impliqué dans la vie de ma cité depuis de très longues années, je mesure parfaitement l'étendue des missions de l'Etat déconcentré et aussi l'importance capitale que ce travail de terrain soit solidement assis sur des liens forts entre vous-même et vos services et les élus du territoire.

C'est à ce titre que je souhaite tout à la fois vous interroger et vous alerter sur une situation locale qui a également à bien des égards des échos dans l'actualité nationale et qui n'est pas sans inquiéter tous mes concitoyens de St Affrique et du bassin St Affricain.

Nous avons en effet appris voilà quelques jours par les média locaux qu'était assigné à résidence dans un hôtel de St Affrique, un individu ressortissant d'un autre pays, au parcours judiciaire pour le moins chaotique, ayant à son actif plusieurs actes terroristes d'une gravité absolue : condamné à 10 ans de prison par la justice française, condamné à mort par contumace par l’Algérie.

De plus, son assignation à résidence est effective à quelques centaines de mètres de plusieurs établissements scolaires maternelles, primaires et secondaires, et l’on voit cet individu se promener en ville en toute quiétude.

Sans aucune volonté de mettre en cause la rigueur des procédures judiciaires et administratives en cours, je me permets d'attirer votre attention, M. le Préfet, sur l'émoi qu'alimente une telle annonce, dans un contexte vous le savez où les questions de sécurité sont omniprésentes, et où les Français s'interrogent de plus en plus sur les orientations prises en la matière.

Il me semble à minima que M. le Maire de Saint-Affrique, en sa qualité de garant de l'ordre public, aurait dû tenir informés ses élus municipaux et aussi, je le pense, solliciter leur avis sur cet asile.

Notre territoire a encore récemment subi de sévères coupes dans les moyens alloués à sa sécurité (fermetures de brigades de gendarmerie à Fondamente notamment) et il est très ardu de trouver une cohérence entre ces événements qui participent tous d'une montée d'un sentiment de peur qui alimente malheureus
ement beaucoup d'autres phénomènes.

Je vous serais reconnaissant, M. le Préfet, de bien vouloir nous dire ce qui justifie cette décision de placement, et nous apporter des éléments qui puissent apaiser l’immense inquiétude à laquelle est confrontée la population ?

Je vous remercie."


[Questions au Prefet] Un ancien membre du GIA assigné à résidence à Saint-Affrique. Les inquiétudes de la population !

Partager cette page

Repost 0