Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sébastien David - Emilie Gral

[Assemblée Départementale] Emilie Gral saisie le Préfet sur les Jeux Olympiques de Paris 2024

6 Novembre 2017 , Rédigé par Sébastien David

[Assemblée Départementale] Emilie Gral saisie le Préfet sur les Jeux Olympiques de Paris 2024

Lors de l'assemblée départementale du 24 octobre 2017, le Préfet de l'Aveyron est venu présenter le rapport d'activités de l'état au Conseil Départemental.

Emilie Gral, Conseillère Départementale du Canton de Saint-Affrique, Vice-Présidente de la Commission Sport a saisi le préfet :

 
Monsieur le préfet,
Je suis extrêmement fière en tant qu'ancienne athlète de haut niveau que la candidature des Jeux Olympiques et Jeux Paralympiques de 2024 est été attribuée à Paris.
Cet événement sportif planétaire auquel j'ai eu le privilège de participer à deux reprises permettra à la France de rayonner pendant plusieurs semaines à travers toute les télévisions mondiales. Paris va profiter des retombées financières afin de créer et réhabiliter de nombreuses infrastructures sportives vieillissantes ou tout simplement inexistantes.
Tout a été étudié de manière à ce que les investissements réalisés pour les jeux ne soient pas faits en vain, et que ces investissements servent à tout un pays encore des dizaines d'années après la fin des jeux : j'ai en tête les multiples infrastructures laissaient en friche à Athènes.
Nous devons, tous, prendre la mesure de cet événement international majeur et capital pour notre pays. La France a la chance de pouvoir accueillir plusieurs milliers d'athlètes pendant ces quelques semaines de compétitions.
Il faut également avoir conscience que ces athlètes et leur fédération vont chercher à venir s’entraîner dans notre pays. C'est sur ce point que reposent mes interrogations : Ces jeux sont les jeux de tous les français, parisiens ou provinciaux. L'état va investir sur les infrastructures accueillant les jeux.
Peut-on, nous les territoires ruraux, prétendre à des aides de l'état, alors que le budget du ministère des sport est en baisse, afin de profiter du rayonnement des jeux ? 
Peut-on espérer, nous aussi, des retombées de cet événement ? Je pense par exemple au bassin nautique de Millau seul bassin de 50 m entre Clermont-Ferrand, Toulouse et Montpellier. Ce bassin pourrait comme il l'a déjà fait, accueillir des équipes internationales pendant plusieurs semaines de préparations. Les équipes profiteraient alors de cadres d’entraînements exceptionnels et de qualités.
Nous ne pouvons pas accueillir des compétitions, mais nous pouvons participer aux jeux à notre manière, en tant que base d’entraînements par exemple.; Les Jeux sont magiques, et il est, pour moi, important de faire briller la flamme olympique dans tous les yeux des français y compris dans nos campagnes
 
Emilie GRAL
Conseillère Départementale du Canton de Saint-Affrique
Vice-Présidente de la Commission Sport.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article