Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sébastien David - Emilie Gral

[Téléphonie mobile] Résorption de zone blanche au Calmels-et-le-Viala

13 Mars 2016 , Rédigé par Sébastien David Publié dans #calmels-et-le-viala, #Zone blanche, #téléphonie mobile, #aveyron

Pour Sébastien David et Emilie Gral, la résorption des zones blanches en téléphonie mobile est une nécessité. Sur le dossier du Viala-du-Dourdou, nous travaillons de concert avec la maire Anne-Marie Constans, pour que ce dossier ne prenne pas plus de retard, et qu'il n'augmente la fracture numérique.

Pour Sébastien David et Emilie Gral, la résorption des zones blanches en téléphonie mobile est une nécessité. Sur le dossier du Viala-du-Dourdou, nous travaillons de concert avec la maire Anne-Marie Constans, pour que ce dossier ne prenne pas plus de retard, et qu'il n'augmente la fracture numérique.

Les élus et les habitants du Calmels et le Viala nous ont sollicité pour connaître l'état d'avancée du dossier de résorption des zones blanches de téléphonie mobile.

Dans le cadre de la loi Macron, les opérateurs de téléphonie mobile se sont engagés à améliorer d’ici 2017 la couverture 2G puis 3G des territoires ruraux.

Le Conseil Départemental, depuis plusieurs années, a apporté toutes les informations nécessaires auprès de l’Etat et des opérateurs portant sur les communes totalement blanches, c’est-à-dire, sans la présence d’un seul opérateur, mais aussi sur les dysfonctionnements constatés sur les territoires couverts partiellement ou insuffisamment desservis.
C’est dans cette finalité qu’en relation avec le Préfet de Région et le Conseil Régional, la société DIRECTIQUE, mandatée par les opérateurs, a procédé aux mesures de terrains le 13 octobre dernier, sur la commune du Calmels-et-le-Viala, accompagné des techniciens en charge du numérique au Conseil Départemental.

Selon la loi, la réalisation des sites doit être terminée fin 2016. Pour l’heure, la commune du Calmels-et-le-Viala a été identifiée et validée par l’état et les opérateurs comme zone blanche (tout comme le Clapier et le Viala-du-Pas-Jaux). Les échanges entre les départements, l’état, les régions et les opérateurs, sont quotidiens.
Les élus départementaux ont affirmé, auprès de l’état et des opérateurs, que le département de l'Aveyron disposait en interne des capacités et compétences techniques pour réaliser les points haut hébergeant les émetteurs.

Actuellement, Free a fait acte de candidature pour installer les équipements radio (3G) et acheminer les services de communications des autres opérateurs.

L’identification des emplacements de chaque émetteur, auquel le Conseil Départemental est étroitement associée, est en cours. Les trois sites concernés seront traités parallèlement.

Les étapes à venir sont les suivantes : constitution d’un appel d’offre, passation du marché de travaux, démarches administratives telles que l’acquisition foncière et la déclaration préalable, aménagements tels que l’accès, l’énergie, la réalisation d’une plateforme et la construction d’un pylône.
L’ensemble de ces opérations nécessite à minima 10 mois de délai. Lors de la réunion du 24 février à Bercy, l’état devait entériner les modalités de réalisations et de financements.

L'accès au numérique, tant pour le haut débit, le très haut débit, que la converture des zones blanches de téléphonie mobile, sont de sujets qui nous préoccupent grandement.

Vous pouvez compter sur notre implication pour porter ces dossiers, et permette de résoudre au plus vite une partie de la fracture numérique des régions rurales.

Sébastien DAVID et Emilie GRAL
Conseillers Départementaux du Canton de Saint-Affrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article